Archives par étiquette : cave

Démolition des escaliers de la cave, suite

Après la démolition des deux premières marches, on découvre que sous l’escalier se trouve un vide encombré d’immondices…

… et de nombreuses bouteilles en verre.

En glissant l’appareil photo, voici ce qu’on y trouve (oui oui, un vieux pot de fleur en plastique, des tessons, de la terre, des sacs plastiques…

L’usage du marteau piqueur induit une importante poussière qui recouvre le matériel de montagne…

… donc je tente de protéger (en vain) l’accès à la cave par un cadre plastique.

A ce point, tout l’escalier est démoli, mais sans meuleuse, impossible de couper les très nombreux fers à béton.

En attendant l’achat de la meuleuse en après-midi, je commence la démolition du front de fosse.

Et voila le début du tas de gravats.

Avec Célian, on met en place un système de seaux et de poulies qu’on perfectionnera à mesure du week-end, jusqu’à atteindre une cadence sans temps mort très efficace.

Le pauvre Célian a commencé en fond de fosse, mais la poussière et l’effort ont très vite conduit à l’échange des rôles.

Du fond, je rempli les seaux et je les remonte en tirant la corde. En synchronisant le balan, je parviens à déposer le seau en haut aux pieds de Célian qui décroche l’anse. Un lest du crochet me permet de le récupérer sans aide. Célian shoot dans le seau en attente et me le renvoie en bas, puis va vider le seau plein sur le tas.

Et voila la fosse vidée.

Et voila le tas le samedi soir. Il va encore grandir…

Le dimanche matin, je continue de décaisser le front de fosse (afin d’obtenir le recul suffisant pour adoucir la pente).

On voit que la masse de terre est retenue par un petit muret de 10cm d’épaisseur, mais copieusement ferraillée.

Je dois encore faire baisser ce niveau de terre jusqu’à pouvoir y placer le futur escalier.

Comme prévu, le tas augmente. Ce n’est pas fini.

Manipuler horizontalement un marteau piqueur de 15 kilos nécessite un peu d’imagination : en utilisant la poulie en haut, et un système de réglage de hauteur, j’ai pu sans trop d’efforts démolir le restant de muret.

Tout en inspirant 27kg de poussière…

Et voila ce que ça donne en vidéo (chacun comprendra pourquoi j’ai remplacé le son d’origine) :

Escalier de cave : bastaings de récupération

Mon ami Julien m’a récupéré des bastaings de chantier, couverts de béton. Je prévois de les raboter et les employer pour assembler un escalier à moindre coût.

Sur un site de petites annonces, je trouve un vieux rabot électrique qui me permet de commencer à grattouiller quelques bastaings, mais l’usage intensif de cette camelote entraîne une surchauffe du roulement à bille du support de lame.

Après l’avoir démonté, je confectionne une cale à roulement en prélevant un morceau de plastique dans la poignée 🙂

Par la suite, le roulement à billes du moteur va également céder, et après un démontage encore plus ardu, je le replacerai.